BCMS

Informations générales

Grammaire | Lexique | Phonologie | Textes | Interactions de base | Fiche didactique

Le serbo-croate ou BCMS (abréviation de « bosnien-croate-monténégrin-serbe ») est une langue du groupe des langues slaves et plus particulièrement du sous-groupe des langues slaves méridionales, parlée principalement dans l’ancienne Yougoslavie. Elle est la langue la plus parlée dans les Balkans avec plus de 21 millions de locuteurs. Depuis la fragmentation de l’ancienne Yougoslavie, le serbo-croate reste principalement un terme de linguistique pour désigner la langue parlée par les Serbes, les Croates, les Bosniaques et les Monténégrins, mais n’est plus l’appellation officielle de cette langue de l’ancienne Yougoslavie (qui comptait aussi le slovène et le macédonien).

Du point de vue de la linguistique comparée, l’entité désignée par le terme serbo-croate est une langue Abstand en termes de sociolinguistique, c’est-à-dire une langue dont les dialectes passés ou actuels présentent assez de traits structurels communs objectivement établis pour constituer une langue unitaire.

Des variantes, toujours officielles, de ce terme étaient « serbo-croato-slovène » de 1918 à 1929 (même si le slovène n’est pas compréhensible pour un locuteur du serbo-croate), « serbo-croate » de 1929 à 1945 puis pendant le régime de Tito de 1945 à 1990 « croato-serbe », « croate ou serbe » et « serbe ou croate ». Aujourd’hui le sigle BCMS, qui reprend les initiales de chaque variante (bosniaque, croate, monténégrin et serbe), remplace peu à peu le terme « serbo-croate » car il est considéré comme davantage représentatif de tous les locuteurs de la langue.

Depuis la fragmentation de l’ancienne Yougoslavie, le BCMS Abstand est officiellement désigné et régularisé sous la forme de quatre langues Ausbau (standard, en termes de sociolinguistique) : le serbe, le croate, le bosnien et le monténégrin, dont chacune est officielle dans les pays respectifs. De plus, le croate est officiel dans les localités de Serbie et du Monténégro habitées par des Croates, de même que le serbe dans les localités de Croatie habitées par les Serbes. Le croate et le serbe sont aussi langues officielles en Bosnie et au Monténégro.

 
Pays Serbie 8 millions de locuteurs, Bosnie-Herzégovine 4,6 millions de locuteurs, Croatie 4,5 millions de locuteurs, Monténégro 0,6 million de locuteurs.
Nombre de locuteurs 21 000 000
Typologie SVO + ordre libre, flexionnelle, accusative, accentuelle, à accent de hauteur
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 hbs – Code générique
Étendue macro-langue
Type langue vivante
IETF sh
Linguasphère 53-AAA-g
Glottolog sout1528
Carte
Territoire où les variétés de la langue serbo-croate sont parlées (en bleu)
Territoire où les variétés de la langue serbo-croate sont parlées (en bleu)