Le projet

Notre projet a pour but d'archiver et rendre accessibles à un public large, en français, des informations sur les langues parlées en (Ile-de-)France, tout particulièrement, mais non exclusivement, les langues de l'immigration récente. Il se situe dans la complémentarité du travail de recensement des "langues de France" effectué sous l'égide de la Direction Générale de la Langue Française et des Langues de France (DGLFLF).

 

L'excellent rapport de Bernard Cerquiglini sur "les langues de la France" (voir le site de la DGLFLF) , et le corpus de la parole mis en ligne par le Ministère de la Culture n'inventorient que les langues d'implantation relativement ancienne, en laissant de côté celles des migrants plus récents (chinois, tamoul, haïtien, langues d'Afrique subsaharienne, par exemple).

Dans la pratique, notre projet a d'abord ciblé les langues 1 des enfants et adolescents inscrits dans les classes d'accueil du département de Seine-Saint-Denis (93), qui est aussi le département de rattachement de l'Université Paris 8, mais il intègre déjà aussi d'autres langues présentes dans notre environnement à un titre ou à un autre, et sur lesquelles tout un chacun peut souhaiter s'informer.  Les documents archivés dans le site tâchent de se conformer à une même maquette pour toutes les langues traitées. Le noyau de chaque archive prévoit des informations générales sur la langue (histoire, géographie, nombre de locuteurs, système d'écriture), un échantillon de mots (lexique transcrit et enregistré), des informations spécifiques sur les propriétés sonores (phonologie) et grammaticales (morphosyntaxe), un court texte transcrit et lu, un échantillon d'"interactions de base" (transcrites et enregistrées) permettant à chacun d'adresser quelques phrases ou formules simples à un locuteur de L. Ce noyau d'informations est complété par des liens conduisant à d'autres sites existants fournissant des données complémentaires (systèmes de numération, jeux sur les langues, etc.). Les propriétés de chaque langue sont présentées dans une optique contrastive Langue  > français, visant à permettre aux enseignants d'anticiper les points de blocage propres à chaque type de locuteurs dans leur acquisition du français : pour une justification argumentée de cette démarche, lire l'excellent article de Michel Launey disponible sur ce site (rubrique 'Docs>A lire'). L'archive, ouverte, se présente comme un site interactif incluant du texte, du son, voire de l'image, et comportant un espace de discussion ("forum") permettant aux utilisateurs de contribuer à chaque instant à son amélioration.

Le public visé inclut par exemple : enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux, psychologues, orthophonistes, libraires, organisateurs d'événements culturels, linguistes.... et toutes autres catégories de citoyens francophones et allophones désireux de s'informer sur la nature précise des langues qui, quotidiennement, les entourent. Mais les enseignants sont tout particulièrement concernés par notre archive en ligne, notamment ceux des classes d'accueil chargés de la première intégration des enfants de migrants, mais aussi tous ceux qui ont dans leurs classes des élèves bilingues ou polyglottes, si l'on admet que tout nouvel apprentissage doit toujours prendre appui sur ce que l'apprenant sait déjà — cf. la méthode "Comparons nos langues" développée par certains enseignants à l'instigation de Nathalie Auger (professeur à l'Université de Montpellier et spécialiste de didactique des langues)— méthode  illustrée par cette vidéo :

Notons qu'un certain nombre des langues documentées dans ce site bénéficient d'un enseignement spécialisé à l'INALCO, dont plusieurs enseignants-chercheurs ont contribué à ce projet.